Dr Dorothée Janssens, ophtalmologue

Offre de soins
Dr Janssens
La Dre Dorothée Janssens est praticien hospitalier ophtalmologiste au Centre Hospitalier de Béziers depuis bientôt 20 ans. Découvrez son parcours et son activité hospitalière.
 
D’origine bruxelloise où elle a effectué ses études, c’est au cours de sa troisième année de spécialisation en ophtalmologie, poursuivie en Erasmus au CHU de Montpellier, qu’elle a découvert un travail d’équipe stimulant et enrichissant qui a suffi à lui faire adopter la région.
Ainsi, restée en poste sur son lieu de fin d’étude, elle a partagé son temps entre Béziers et Montpellier pendant 6 ans avant de choisir de s’établir au Centre Hospitalier de Béziers à plein temps.
 
En tant que responsable médicale du service, elle a développé une spécialisation autour de l’ophtalmologie pédiatrique, qui détecte, soigne et opère si besoin, les anomalies visuelles aussi bien des nourrissons que des enfants. Le Dr Janssens travaille donc en lien avec la maternité, la pédiatrie et la néonatologie pour la prise en charge des bébés et des prématurés.
« Nous sommes les seuls sur le bassin biterrois à être formés et équipés pour cette prise en charge spécifique qui représente environ les ¾ de notre activité ».
 
Le suivi de la rétinopathie diabétique est aussi en forte augmentation sur le territoire biterrois avec la hausse des patients diabétiques.
A la troisième place des activités du service se trouve celle de l’unité sanitaire de la prison du Gasquinoy, qui remplit là encore une mission d’accès au soin du service public.
 
Les soins d’ophtalmologie se font en collaboration directe avec l’orthoptiste, M. Ramirez, véritable assistant de consultation médicale, qui réalise des dépistages des maladies de l’œil, vérifie l’acuité visuelle et les mouvements oculomoteurs mais effectue aussi les bilans préopératoires des patients.
 
Les interventions pour les maladies dégénératives se font en salle stérile à l’hôpital, mais quand l’opération au bloc est nécessaire, c’est le Dr Guiraud qui prend le relai, dans un partenariat public-privé transparent, sans coût supplémentaire pour le patient.
 
« Ces partenariats et interactions sont très importants pour que chacun puisse développer son activité en fonction de ses missions, tant publiques que privées, en répondant au mieux et au plus précisément aux besoins de la population. »
 
« J’ai choisi ma spécialité déjà parce qu’elle est au carrefour de toutes les spécialités. Nous avons accès, sans traumatisme invasif, à des données incroyables… Vous n’imaginez pas tout ce que l’on peut voir au fond de l’œil. »