Dr Jean Michel ANDRIEU

Dr Jean-Michel ANDRIEU, Endocrinologue
#PortraitCHB #Médecin #Endocrinologue #Pathologiestumorales #Diabétologie #IA

Le Dr Jean-Michel Andrieu effectue toute sa formation au CHU de Montpellier. Il y fait la rencontre du chef de service d’endocrinologie qui lui donne goût à cette discipline par sa passion, son investissement au service des patients. Le Dr Andrieu devient ainsi endocrinologue et se spécialise plus avant dans l’endocrinologie générale et tumorale, c’est-à-dire dans la prise en charge des pathologies tumorales de la thyroïde, des surrénales et de l’hypophyse grâce à une formation dans un service très spécialisé à la Timone à Marseille.

A la fin de son clinicat à Montpellier, ce biterrois d’origine, intègre le service d’endocrinologie du Centre Hospitalier de Narbonne. Il y développe un partenariat avec le Centre Hospitalier de Béziers (consultation délocalisées) où il finit par prendre en charge l’endocrinologie et la diabétologie, avec l’objectif de créer une structure pérenne et reconnue d’endocrinologie-diabétologie.
C’est ainsi que l’équipe s’est étoffée et est désormais reconnue au niveau régional pour l’étendue et la qualité de ses prises en charge. Ainsi, elle accueille les patients du biterrois en consultation, mais également en hospitalisation de semaine pour les bilans, les poses de pompes et capteurs, les séances d’éducation thérapeutique. « Nous sommes devenu centre initiateur pour la mise en place de pompes à insuline et celles de capteurs glycémiques couplés à ces pompes. Ainsi, nous pouvons offrir une prise en charge et un suivi complet à nos patients, ici, à proximité de chez eux. »
Le recours à la télémédecine facilite aussi l’accès aux soins. L’équipe d’endocrinologie du Centre Hospitalier de Béziers a ainsi eu la chance de « bénéficier de la structure créée en interne par le Dr Frédérique Tobiana, afin de proposer des télé-expertises à nos confrères et des téléconsultations à nos patients. Une réelle alternative en cette période difficile. »

Avoir accès à une prise en charge globale proche de leur domicile est important pour les patients, surtout pour les insulino-dépendants (diabète de type 1), car le diabète étant une maladie chronique, les patients vont devoir vivre avec toute leur vie, s’adapter aux fluctuations tout en gardant une autonomie et une qualité de vie au quotidien. C’est pourquoi, depuis quelques années maintenant, « nous avons tous au sein du service suivi une formation spécifique à l’éducation thérapeutique. À la suite de cette formation, nous avons pu mettre en place, en hospitalisation de semaine, des ateliers spécifiques pour faciliter la mise en application des règles d’hygiène de vie en diabétologie. Ils nous permettent d’identifier puis de vaincre les freins spécifiques des patients, de les aider à mieux gérer leur vie avec la maladie, à les rendre acteurs de leur prise en charge. »

L’endocrinologie est une spécialité clinique, basée sur la recherche qui nécessite, notamment pour toutes les pathologies rares de travailler en réseau afin de toujours offrir aux patients les meilleurs traitements. « D’ailleurs une grande révolution technique est en train de se dérouler actuellement dans la prise en charge des diabètes insulino-dépendant. Une nouvelle génération de pompes sera très bientôt utilisée pour encore alléger les contraintes de la maladie. Ces pompes, développées grâce à des techniques d’intelligence artificielle, savent désormais gérer les doses d’insulines à injecter en fonction d’auto-analyses réalisées en temps réel sur le patient. Notre équipe sera formée d’ici la fin de l’année, puis équipée de ces nouveaux matériels au bénéfice du patient. »

Prendre RDV : Secrétariat Pavillon Éole : 04 67 35 71 23